Le sommet mondial approuve son Document final

16 septembre 2005

Au cours de la cérémonie de clôture du sommet mondial, les Etats membres ont adopté ce soir, officiellement, le Document final du sommet qui prévoit une vaste réforme des institutions des Nations Unies et qui réaffirme l'engagement des pays développés à mettre en œuvre les objectifs du Millénaire.

Dans un discours prononcé à l'Assemblée générale, lors de la cérémonie de clôture du sommet mondial, Göran Persson, Premier ministre de la Suède, qui assume la présidence de la 60e session de l'Assemblée générale, a insisté sur la nécessité de poursuivre les négociations entre les Etats membres.

Il a notamment souhaité un accord sur l'adoption d'une Convention sur les changements climatiques et une Convention sur le terrorisme.

Il a par ailleurs regretté l'absence de toute référence au désarmement nucléaire.

L'adoption du Document, sous les applaudissements de l'Assemblée générale, a cependant suscité des critiques de la part du Venezuela, de Cuba et du Bélarus, qui ont jugé la procédure de négociation du sommet anti-démocratique et qui ont déploré l'inclusion de la « responsabilité de protéger ».

Les Etats-Unis ont par ailleurs précisé que la référence au Programme d'action du Caire ne devait pas être entendue comme créant un droit à l'avortement.

Saluant les « réels progrès » marqués par les réformes décidées dans le document final du sommet mondial, le Secrétaire général avait appelé mercredi dernier les Etats membres à régler les urgentes questions laissées en suspens : le désarmement et la non-prolifération nucléaire et la réforme du Conseil de sécurité (voir notre dépêche du 14 septembre 2005).

Aboutissement de négociations intenses entamées il y a six mois, le Document final de 42 pages intègre bon nombre des propositions du Secrétaire général dans son rapport intitulé « Dans une plus grande liberté » et publié le 21 mars dernier.

Le document laisse cependant inachevées les discussions sur certaines questions comme la définition du terrorisme à la 60e session de l'Assemblée générale le soin de préciser les modalités des grands projets tels que la création d'un Conseil des droits de l'homme ou la réforme de la gestion de l'Organisation (voir notre dépêche du 14 septembre 2005).

- Lire le compte-rendu de toutes les déclarations prononcées au sommet mondial, mercredi, jeudi et aujourd'hui.- Voir aussi le texte intégral des déclarations des intervenants au sommet et les retransmissions video.

- Voir le texte du Document final du sommet.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.