Les Nations Unies et la Chine signent un accord sur les droits de l'homme

1 septembre 2005

Le Haut-commissariat aux droits de l'homme et le gouvernement chinois ont signé hier un accord visant à aider la Chine à mettre en œuvre les recommandations relatives au Pacte international sur les droits économiques et sociaux et à faciliter la ratification du Pacte sur les droits civils et politiques.

L'accord signé entre Louise Arbour, Haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, et Shen Guofang, vice-ministre des Affaires étrangères chinois, prévoit une coopération technique permettant de créer les conditions nécessaires à la ratification par la Chine du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, entré en vigueur en mars 1976, a indiqué le Bureau de la Haut-commissaire.

Le Comité des droits économiques, sociaux et culturels, tenu de faire respecter les engagements prévus dans le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels, ratifié par la Chine en 2001, avait relevé, en mai dernier, de nombreuses violations des droits économiques et sociaux : travail forcé, avortements forcés, exploitation des enfants, expulsions…

La signature de l'accord est intervenue alors que Louise Arbour effectue sa première mission en Chine. Au cours de sa visite, la Haut-commissaire a rencontré des représentants des ONG et s'est entretenu avec le ministre de la Justice, Wu Aiying (voir notre dépêche du 26 août 2005).

Elle a également participé aux cérémonies marquant le 10e anniversaire de la Conférence de Beijing sur les femmes et inauguré le 13e atelier de travail sur les droits de l'homme pour la région Asie et Pacifique (voir notre dépêche du 30 août 2005).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.