Afghanistan : fin du désarmement des ex- Forces militaires afghanes

30 juin 2005

Les phases de désarmement et de démobilisation des ex- Forces militaires afghanes se terminent aujourd'hui, indique la Mission de l'ONU en Afghanistan, qui poursuit par ailleurs la réintégration de ces ex-combattants et le désarmement des groupes armés illégaux.

« Hier, 61.417 anciens combattants avaient été désarmés, a déclaré aujourd'hui le porte-parole de la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA), Adrian Edwards, lors d'un point avec la presse à Kaboul, où il a précisé que ce n'était pas encore la fin du programme de DDR (désarmement, démobilisation et réintégration), qui se poursuit jusqu'à la mi-2006.

Quant à la réintégration, elle a concerné pour l'instant 52.509 personnes »,

Le Programme pour un nouveau départ pour l'Afghanistan, programme du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en charge de la démobilisation, continuera ses travaux à la demande du ministère de la Défense, a indiqué Adrian Edwards.

Au cours du processus de désarmement, la MANUA a collecté 34.726 armes légères et moyennes, dont 14.754 ont été livrées au ministère de la Défense, le reste étant gardé par l'Armée nationale afghane et disponible si besoin.

Après aujourd'hui, plus personne n'aura le droit d'utiliser ou de transporter des armes, à part les institutions de sécurité et les organisations autorisées par le ministère de l'Intérieur, a indiqué la MANUA.

Par ailleurs, le désarmement des bandes armées illégales se poursuit. Ce dernier a pour l'instant permis la collecte de 7.476 armes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.