L'UNESCO condamne le meurtre du caméraman iraquien Saleh Ibrahim

27 avril 2005

Le directeur général de l'agence de l'ONU pour l'éducation et la culture a condamné hier le meurtre du caméraman iraquien Saleh Ibrahim, survenu lors d'une fusillade à Mossoul au cours de laquelle le photographe Mohammed Ibrahim a été gravement blessé.

« Le directeur général de l'agence de l'ONU pour l'éducation et la culture a condamné le meurtre du caméraman iraquien Saleh Ibrahim, survenu lors d'une fusillade à Mossoul au cours de laquelle le photographe Mohammed Ibrahim a été gravement blessé », indique un communiqué de l'agence publié hier à Paris.

Tous deux travaillaient pour l'agence de presse Associated Press (AP).

Le Directeur général a par ailleurs lancé un appel pour une amélioration de la sécurité des journalistes en Iraq.

« Je condamne le meurtre de Saleh Ibrahim », a déclaré Koïchiro Matsuura. « Les journalistes qui travaillent en Iraq ont fait preuve d'un courage impressionnant dans l'exécution de leur devoir professionnel consistant à recueillir et à diffuser l'information. Le nombre de professionnels des médias tués, blessés ou pris en otage dans ce pays est choquant ».

Koïchiro Matsuura a également appelé « les autorités et toutes les factions combattantes en Iraq à respecter la sécurité des journalistes. Le droit du public à recevoir des informations est déterminant dans l'exercice de son droit démocratique », a-t-il conclu.

Selon l'organisation non gouvernementale Reporters sans frontières, 55 journalistes et collaborateurs ont été tués en Irak depuis le déclenchement des combats, en mars 2003, indique le communiqué.

« Saleh Ibrahim et Mohammed Ibrahim ont été blessés par des tireurs non identifiés au moment où ils arrivaient sur les lieux d'une explosion à Mossoul, le 23 avril. Saleh Ibrahim est décédé peu de temps après son admission à l'hôpital. Pour sa part, Mohammed Ibrahim a été hospitalisé pour des blessures à la tête provoquées par des éclats d'obus ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.