Cambodge : 38,4 millions de dollars promis à l'ONU pour financer le procès des Khmers rouges

29 mars 2005

La conférence d'annonce de contributions pour le financement des Chambres extraordinaires mises en place au Cambodge pour juger les responsables des Khmers rouges s'est terminée hier par l'annonce de promesses de dons à hauteur de 38,4 millions de dollars.

La conférence d'annonce de contributions pour le financement des Chambres extraordinaires mises en place au Cambodge pour juger les responsables des Khmers rouges s'est terminée hier par l'annonce de promesses de dons à hauteur de 38,4 millions de dollars, a informé aujourd'hui le porte-parole du Secrétaire général, Fred Eckhard, lors de son point quotidien avec la presse, au Siège de l'ONU à New York.

« C'est une partie substantielle des 43 millions de dollars demandés par l'ONU afin de financer sa contribution aux coûts des tribunaux pour ses trois années de fonctionnement », a précisé le porte-parole.

Le budget de ces procès, qui doivent durer trois ans, est de 56,3 millions de dollars, sur lesquels 43 millions doivent être financés par les Nations Unies et 13,3 millions par le Gouvernement du Cambodge.

Le Conseil de sécurité, en créant ces Chambres extraordinaires, a prévu que le financement de l'ONU proviendrait de contributions volontaires. Mais le Secrétaire général a prévenu qu'il souhait suffisamment de contributions, avant même le début des travaux, pour assurer les coûts de fonctionnement de la première année, ainsi que des annonces de contributions couvrant les deux années suivantes.

Lors d'un message diffusé hier lors de la conférence, le Secrétaire général a affirmé que « les victimes de ces crimes atroces n'ont que trop attendu que justice soit rendue », mais que les promesses lançaient le message que, « bien que tardivement et imparfaitement », « dans une certaine mesure, justice sera faite ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.