Iraq : 90 sites contenant du matériel sensible ont été détruits ou démantelés, selon la CCVINU

4 mars 2005

La Commission de contrôle, de vérification et d'inspection des Nations Unies (CCVINU), qui poursuit ses inspections des sites sensibles au regard du stockage ou de la production d'armes de destruction massive en Iraq, indique dans son dernier rapport que 90 des 353 sites sensibles ont été rasés ou démantelés.

« Les spécialistes de la Commission de contrôle, de vérification et d'inspection des Nations Unies (CCVINU) chargés de l'analyse des images ont continué d'évaluer l'état des sites soumis à inspection et contrôle en Iraq », indique le dernier rapport (S/2005/129) de la Commission transmis par le Secrétaire général au Conseil de sécurité, qui couvre la période du 1er décembre 2004 au 28 février 2005.

Grâce aux « images à haute résolution prises après la guerre » « couvrant 353 sites sur les 411 qui avaient été inspectés entre novembre 2002 et mars 2003, dont ceux considérés comme les plus importants », les inspecteurs ont pu constater « qu'environ 70 d'entre eux avaient été endommagés plus ou moins gravement par des bombardements ».

Dans ses rapports trimestriels précédents, la CCVINU avait signalé « le pillage et la destruction totale de sites contenant des matériels et matières à double usage soumis à contrôle, dont certains ont été retrouvés en dehors de l'Iraq ».

« En continuant d'examiner les images se rapportant aux sites, on a découvert qu'environ 90 des 353 sites analysés qui contenaient du matériel et des matières pertinentes avaient été démantelés ou rasés », indique le rapport, qui précise que « les experts de la Commission ont également observé que 10 d'entre eux étaient en cours de réparation ou de reconstruction ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.