La population mondiale pourrait s'élever à 9,1 milliards d'habitants en 2050

25 février 2005

La dernière « Révision » des estimations et projections démographiques officielles des Nations Unies, qui porte sur l'année 2004, publiée hier à l'ONU, estime que la population mondiale pourrait atteindre les 9,1 milliards d'habitants en 2050, cette croissance se faisant en grande majorité dans les pays les moins avancés.

La dernière « Révision » des estimations et projections démographiques officielles des Nations Unies, qui porte sur l'année 2004, publiée hier à l'ONU, estime que la population mondiale pourrait atteindre les 9,1 milliards d'habitants en 2050, cette croissance se faisant en grande majorité dans les pays en développement.

« La population mondiale pourrait augmenter de 2,6 milliards d'habitants dans les 45 prochaines années, pour passer de 6,5 milliards aujourd'hui à 9,1 milliards d'habitants en 2050 », indique un communiqué de la Division de la population du Département des affaires économiques et sociales (DESA) de l'ONU, diffusé hier à New York.

La Directrice de la Division de la population du DESA à New York, Hania Zlotnik, avait à cette occasion présenté le rapport (en anglais) lors d'une conférence de presse qui s'est tenue au Siège de l'ONU.

Selon le DESA, « l'essentiel de cette croissance se concentrera dans les pays en développement, où la population passerait de 5,3 milliards d'habitants à 7,8 milliards en 2050. Parallèlement, la population des régions les plus développées resterait pratiquement inchangée avec 1,2 milliard d'individus ».

Ces chiffres, issus de la Révision 2004 des estimations et projections démographiques officielles des Nations Unies, « fournit des données démographiques qui s'avèreront cruciales pour l'examen des progrès dans la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement pour le développement », indique le communiqué.

Parmi les autres enseignements que l'on peut tirer de ce document réalisé sur la base des recensements nationaux, des études spécialisées sur la démographie et un examen exhaustif des tendances démographiques passés et présentes figurent notamment les faits suivants:

La population mondiale atteindra 6,5 milliards d'habitants d'ici à juillet 2005, soit 380 millions de plus qu'en 2000, ce qui représente une croissance annuelle de 76 millions d'habitants.

Ces estimations reposent sur une baisse du taux de fertilité à deux enfants par femme d'ici 2050. Toutefois, si le taux de fertilité moyen se maintenait au taux actuel de 2,6 enfants par femme, la population mondiale atteindrait 10,5 milliards d'habitants d'ici à 2050. En revanche, selon une hypothèse basse, un taux de fertilité de 1,5 enfant par femme ferait croître la population à 7,7 milliards d'habitants en 2050, précise le communiqué.

Alors que la population des pays développés resterait inchangée entre 2005 et 2050, celle des pays les moins avancés devrait plus que doubler pour passer de 0,8 à 1,7 milliard d'habitants entre 2005 et 205.

La croissance démographique dans le reste du monde en développement sera également conséquente, bien que moins rapide que dans les pays les moins avancés, pour passer de 4,5 à 6,1 milliards de personnes dans la même période, indique le DESA.

image• Retransmission de la conférence de presse de la directrice de la division de la population [49 mins]

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.