Paix au Moyen-Orient : Kofi Annan salue l'annonce de la cessation des violences

8 février 2005

Le Secrétaire général a salué aujourd'hui l'annonce faite, lors du sommet de Charm el-Cheikh en Egypte, de la cessation des actes de violence entre Palestiniens et Israéliens, une occasion, selon lui, de relancer le processus de paix, après quatre années de souffrances.

« Le Secrétaire général accueille avec une profonde satisfaction les déclarations faites aujourd'hui à Charm el-Cheikh par le Président palestinien, Mahmoud Abbas, et le Premier Ministre israélien, Ariel Sharon », indique un message transmis aujourd'hui par son porte-parole.

Selon les informations parues dans la presse, à l'occasion du Sommet de Charm el-Cheikh, organisé par l'Egypte et la Jordanie, en présence de Hosni Moubarak et du roi Abdallah de Jordanie, les dirigeants israéliens et palestiniens ont annoncé conjointement « cesser tous les actes de violence contre les Israéliens et les Palestiniens où qu'ils soient ».

Dans son message, Kofi Annan souligne que « l'annonce conjointe de la cessation des actes de violence, après quatre ans marqués par de nombreuses morts et souffrances, offre l'occasion de relancer le processus de paix ».

Le Secrétaire général salue les mesures prises par les dirigeants israélien et palestinien et se réjouit à la perspective de leur coopération future dans le contexte de la mise en œuvre des obligations qui leur incombent au titre de la Feuille de route.

Le Secrétaire général a par ailleurs rendu hommage au Président égyptien, Hosni Moubarak, pour avoir organisé le sommet de Charm el-Cheikh et pour son rôle de chef de file dans le cadre du processus de paix. « Il estime qu'au cours des mois décisifs à venir, la participation active de l'Égypte et du roi Abdallah de Jordanie augmentera sensiblement les chances de parvenir à une paix juste, durable et globale », indique le message.

Hier, le Secrétaire général avait, à l'occasion de l'ouverture de la session de 2005 du Comité pour l'exercice des droits inaliénables du peuple palestinien, engagé l'Autorité palestinienne à poursuivre ses réformes et attiré l'attention sur la situation désastreuse de l'économie palestinienne (voir notre dépêche du 7 février 2005).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.