Montée en puissance des troupes de la Mission de l'ONU en Haïti

13 novembre 2004

Les nouveaux contingents viennent du Pérou, du Maroc, du Guatémala et et du Sri Lanka. Leur arrivée porte les effectifs de la Mission de l'ONU en Haïti à 4489 militaires sur les 6700 prévus par le Conseil de sécurité tandis qu'avec les 250 policiers pakistanais eux-aussi nouvellement arrivés, l'effectif des Policiers civils actuellement déployés dans le pays est désormais de 1228 sur les 1622 prévus.

La composante militaire de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH) s'étoffe. Deux-cent cinq militaires péruviens sont arrivés le 6 novembre, 163 officiers marocains le 4 novembre et 70 officiers guatémaltèque le 28 octobre, indique un communiqué de la Mission diffusé hier.

Sept-cent cinquante militaires provenant du Sri Lanka vont être déployés à Leogane, Killick et Petit Goave, précise-t-il.

Un total de 363 militaires, composés des 200 Casques bleus espagnols qui viennent eux aussi de rejoindre la MINUSTAH ainsi que des troupes marocaines ont remplacé jeudi dernier le contingent chilien dans le secteur de Fort Liberté et de Terrier Rouge, dans le département du Nord-est de Haïti. Les forces chiliennes relevées vont aller renforcer la présence militaire de la MINUSTAH dans le secteur de Cap Haïtien.

Les autres contingents militaires de la MINUSTAH déployés en Haïti proviennent du Brésil, de l'Uruguay, du Chili de l'Argentine, du Népal, de la Jordanie et de l'Equateur, indique encore la Mission qui annonce également l'arrivée à Port-au-Prince, le 10 novembre, de 250 policiers pakistanais de l'Unité de Police Constituée (Formed Police Unit - FPU), laquelle porte le nombre des policiers civils de la Mission à 1228 dont 644 policiers FPU.

Le prochain contingent de l'Unité de Police Constituée attendu est d'origine népalaise. Le plus gros de son effectif (106 éléments) arrive le 24 novembre, une avant-garde de 19 éléments étant d'ores et déjà présente à Port-au-Prince.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.