Afghanistan : l'ONU cherche à obtenir la libération des trois otages à Kaboul

29 octobre 2004

L'ONU et les autorités afghanes cherchent toujours à obtenir la libération immédiate des trois otages, employés de l'agence de l'ONU pour le développement, enlevés hier à Kaboul, alors que le reste du personnel a repris le travail sur le terrain.

L'ONU, qui cherche à obtenir la libération immédiate et inconditionnelle des trois employés du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), enlevés hier à Kaboul, a pris contact avec les autorités afghanes, a indiqué Fred Eckhard, porte parole du Secrétaire général, lors de son point avec la presse, au siège de l'ONU à New York.

Le reste du personnel de l'ONU présent en Afghanistan a repris le travail normalement, a-t-il précisé.

Le Secrétaire général a exprimé sa consternation hier à l'annonce de la nouvelle de l'enlèvement des trois employés du PNUD (voir notre dépêche ) du 28 octobre.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.