Ethiopie-Erythrée : contentieux dans l'impasse, selon Kofi Annan

10 septembre 2004

Alors qu'il demande au Conseil de sécurité une prorogation de six mois pour la Mission de l'ONU en Ethiopie et en Erythrée, le Secrétaire général, Kofi Annan, se dit « toujours préoccupé par l'absence de perspectives pour sortir de l'impasse » dans le contentieux qui oppose l'Ethiopie à l'Erythrée.

Son nouveau rapport qui vient d'être rendu public, rend compte de l'évolution du processus de paix depuis le 7 juillet 2004, date de la publication du dernier rapport, et décrit les activités de la Mission des Nations en Ethiopie et en Erythrée (MINUE).

Dans son précédent rapport, Kofi Annan avait déploré la détérioration des relations entre la MINUEE et les autorités érythréennes. Il avait également regretté l'opposition persistante de l'Ethiopie au processus de démarcation, issu de la décision de la Commission du tracé de la frontière, prise le 13 avril 2002, dans le cadre de l'Accord d'Alger, conclu en 2000 (voir notre dépêche ).

Dans ce nouveau bilan, le Secrétaire général enregistre « un certain nombre de progrès » concernant les opérations de la MINUEE. Côté érythréen, la Mission a en effet constaté « une diminution des restrictions imposées à sa liberté de circulation, une cessation des discours anti-MINUEE par les responsables et une diminution sensible du nombre de détentions d'agents locaux recrutés par l'ONU ». Côté Ethiopie, la décision d'autoriser les vols directs de la MINUEE entre Asmara et Addis-Abeba constitue le principal progrès enregistré.

Malgré ces progrès, le Secrétaire général se dit « toujours préoccupé » par le manque de perspectives « pour sortir de l'impasse concernant la démarcation de la frontière entre les deux parties ». « La solution à l'impasse actuelle réside dans l'application de la décision (…) de la Commission du tracé de la frontière » rappelle-t-il.

Kofi Annan demande cependant au Conseil de sécurité de proroger le mandat de la MINUEE, qui prend fin le 15 septembre prochain, pour une nouvelle période de six mois, soit jusqu'au 15 mars 2005.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.