Darfour : les pourparlers se poursuivent sur les questions de sécurité

Darfour : les pourparlers se poursuivent sur les questions de sécurité

A Abuja au Nigeria, le désarmement et le contrôle sont les deux points litigieux des pourparlers en cours sur le règlement de la crise au Darfour.

Les pourparlers sur la crise au Darfour qui se poursuivent, à Abuja au Nigeria, sur le projet de protocole sur les questions de sécurité, préparé par les médiateurs de l'Union africaine en collaboration avec l'ONU et d'autres partenaires, a indiqué aujourd'hui le porte-parole de l'ONU à New York, Marie Okabe.

Elle a précisé que les points d'achoppement portaient sur le désarmement et le contrôle, précisant que « les médiateurs et leurs partenaires s'efforçaient d'aider les parties à parvenir à un compromis viable. »

Dans le domaine humanitaire, le Programme alimentaire mondial (PAM) a fait savoir qu'il avait été en mesure d'apporter une aide alimentaire à près d'un million de personnes malgré les conditions extrêmement difficiles créées par la saison des pluies et le manque de financement d'une part et l'insécurité de l'autre.

La bonne nouvelle pour le PAM est d'avoir réussi à aider un aussi grand nombre de personnes, la mauvaise est qu'il n'est pas parvenu à son objectif de venir en aide à 1,2 millions de personnes dans le besoin, a précisé Marie Okabe.