L'attentat terroriste de Moscou condamné par le Secrétaire général

1 septembre 2004

Le Secrétaire général a été horrifié d'apprendre qu'un autre attentat terroriste avait été perpétré en Fédération de Russie, cette fois, à la station de métro de Rizhskaya à Moscou, indique une déclaration communiquée, hier soir, par son porte-parole.

Kofi Annan condamne dans ce texte cet acte criminel « qui a fait de nombreux morts et blessés parmi les civils innocents. »

Selon les informations parues dans la presse, l'attentat suicide commis mardi soir près d'une station de métro à Moscou a fait 10 morts et une cinquantaine de blessés et a été revendiqué par le même groupe qui avait revendiqué, il y une semaine, le double attentat contre deux avions de ligne russes au cours duquel 90 personnes ont été tuées.

La déclaration du Secrétaire général a été publiée alors que l'on apprenait dans le même temps que plus 400 personnes, dont deux cents enfants, seraient retenues en otage dans une école d'Ossétie du Nord, une république russe du Caucase voisine de la Tchétchénie (carte).

Hier, dans une déclaration présidentielle, l'ambassadeur de la Fédération de la Russie, Andreï Denisov, dont c'était le dernier jour à la tête du Conseil de sécurité, condamnait, au nom des membres du Conseil, les attentats à l'explosif de Beersheva en Israël ainsi que « tous les autres actes de terrorisme. » (voir aussi notre dépêche du 31 août).

---

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.