La Conférence nationale iraquienne, étape clé de la transition politique pour M. Qazi

La Conférence nationale iraquienne, étape clé de la transition politique pour M. Qazi

media:entermedia_image:99e23536-3bde-4d35-8e5e-e2e56c5fa599
La Conférence nationale, étape considérée comme majeure pour la démocratisation de l'Iraq, s'apprête à ouvrir ses portes alors que le Secrétaire général de l'ONU exprimait hier encore sa préoccupation à l'égard de l'ampleur prise par la violence en Iraq et que le Représentant spécial de l'ONU a poursuivi aujourd'hui à Bagdad ses entretiens avec dirigeants et responsables iraquiens.

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Iraq, Ashraf Qazi, a rencontré ce matin le Ministre des Affaires étrangères, M. Hochyar Zebari, qui a souligné l'importance de l'appui de l'ONU à la transition politique iraquienne, ce à quoi M. Qazi a répondu en assurant que sa mission apporterait aide et soutien au Gouvernement intérimaire iraquien et insistant sur le fait que le succès de la Conférence nationale était particulièrement important à cet égard.

Auparavant, M. Qazi avait rencontré Fouad Massum, le Président de la Commission de haut niveau chargée de préparer la Conférence nationale, qui a fait le point sur les préparatifs à la veille de l'ouverture de ce rassemblement. L'envoyé de l'ONU a souligné l'importance que revêtait une participation la plus large possible des Iraquiens, ajoutant que le succès de la Conférence faciliterait, dans une large mesure, la tenue des élections qui doivent avoir lieu d'ici à janvier 2005.

Le Représentant spécial a également rendu visite au Président de la Commission électorale, Abdullahassan Al Hindawi avec lequel il a discuté du processus électoral, M. Al Hindawi soulignant le rôle crucial que revêtait l'aide de l'ONU dans la conduite d'élections libres et équitables.