La libération de 11 détenus à Cuba saluée par la Représentante de l'ONU

28 juillet 2004

La Représentante aux droits de l'homme chargée de la situation des droits de l'homme à Cuba a noté avec satisfaction la libération à ce jour de 11 personnes, dont sept des 75 personnes arrêtées en mars et avril 2003.

La Représentante personnelle de la Haut-Commissaire aux droits de l'homme chargée de la situation des droits de l'homme à Cuba, Mme Christine Chanet, poursuit auprès des autorités cubaines ses demandes de dialogue afin de lui permettre de s'acquitter de son mandat, en application des résolutions 2002/18, 2003/13 et 2004/11 de la Commission des droits de l'homme, indique un communiqué de l'ONU à Genève en date d'hier.

Le 27 juin dernier, Mme Chanet avait demandé au Président Fidel Castro la grâce des cinquante ressortissants cubains condamnés en appel, le 23 juin, par la Cour Suprême de Cuba, à de lourdes peines de prison. Elle avait alors lancé un appel au Président de la République de Cuba pour qu'il exerce son droit de grâce en faveur des cinquante condamnés cubains.

L'annonce de l'arrestation et de la mise en jugement de près de 100 journalistes et activistes cubains avait suscité, début avril, une vive émotion dans le monde et des réactions de la part de dirigeants de l'ONU.

Le Haut Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme, Sergio Vieira de Mello à cette époque, avait lui aussi exprimé sa préoccupation et souligné les interrogations que soulevaient des « procédures aussi expéditives dans le cadre de procès interdits au public et aux observateurs. »

Le Directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Koïchiro Matsuura, s'était dit très préoccupé par ce qu'il considérait comme des atteintes sérieuses à la liberté d'expression et à d'autres droits fondamentaux reconnus par la Déclaration universelle des Droits de l'homme « que l'ONU et l'UNESCO ont été créées pour défendre. »

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.