Sahara occidental : démission de James Baker, Envoyé personnel de Kofi Annan

11 juin 2004

L'Envoyé personnel du Secrétaire général des Nations Unies pour le Sahara Occidental, James A. Baker III, a démissionné, a annoncé vendredi un porte-parole des Nations Unies.

L'Envoyé personnel du Secrétaire général des Nations Unies pour le Sahara Occidental, James A. Baker III, a démissionné, a annoncé vendredi un porte-parole des Nations Unies.

Depuis sa désignation en mars 1997, l'ancien Secrétaire d'Etat américain, au côté de la Mission des Nations Unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (MINURSO), tentait d'aider les différentes parties à trouver une solution politique au conflit du Sahara occidental.

L’an dernier, le Conseil de sécurité de l’ONU avait proposé aux parties un Plan de paix pour l’autodétermination du peuple du Sahara occidental « en tant que solution politique optimale reposant sur un accord entre les parties » laquelle, « à l’issue d’une période transitoire d’autonomie, offrirait aux habitants authentiques du Sahara occidental la possibilité de déterminer eux-mêmes leur avenir », ainsi que le rappelait le Secrétaire général dans son dernier rapport sur la question.

En mars 2003, le Maroc et le Front POLISARIO avaient présenté dans un premier temps chacun leurs objections au Plan de paix, mais le Front POLISARIO, en définitive, l’avait accepté officiellement.

Le Maroc a présenté sa réponse finale au Plan de paix en avril dernier. Celle-ci, relève le Secrétaire général dans son rapport « dénote une volonté de poursuivre l’action menée en vue de parvenir à un règlement politique du conflit, et (…) marque aussi sans équivoque qu’une solution politique d’autonomie ne peut être que définitive, ce qui a des incidences défavorables sur l’autodétermination ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.