Kofi Annan soutient le Gouvernement du Nigeria après les tueries de Yelwa

11 mai 2004

Après que des centaines de villageois aient perdu la vie lors d'attaques menées à Yelwa au Nigeria, le Secrétaire général de l'ONU a exprimé son soutien au Gouvernement non seulement dans son enquête sur les tueries mais également dans sa recherche d'un règlement pacifique des différends.

Le Secrétaire général est profondément préoccupé par des informations faisant état d'un nombre croissant d'accrochages entre villageois au Nigeria, a indiqué hier son porte-parole.

Ajoutant qu'il condamnait, dans une déclaration rendue publique le même jours, les attaques qui ont eu lieu dans le village de Yelwa, dans l'Etat du Plateau, au cours desquelles des centaines de personnes ont perdu la vie, il a précisé que le Secrétaire général saluait les efforts des autorités, en concertation avec les communautés affectées, pour non seulement enquêter sur les tueries de Yelwa dans le souci de traduire les responsables en justice, mais aussi de promouvoir une solution pacifique aux différends.

Il appelle à une action immédiate visant à assurer la primauté du droit, promouvoir la réconciliation et a exprimé son soutien au Gouvernement dans ses efforts pour assurer la sécurité de tous ses citoyens à travers le pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.