Côte d'Ivoire : la Commission d'enquête de l'ONU recherche des témoins directs des événements de mars

16 avril 2004

La Commission chargée d'enquêter sur le déroulement des manifestations qui se sont déroulées les 25 et 26 mars derniers à Abidjan en Côte d'Ivoire et ont fait plusieurs victimes, arrivée hier dans le pays où elle demeurera jusqu'au 28 avril, va chercher à rencontrer des témoins directs des événements.

Durant son séjour, la Commission d'enquête internationale indépendante de l'ONU tiendra des réunions avec les autorités de l'Etat, les responsables du Gouvernement de Réconciliation Nationale, les représentants de la société civile et les membres de la Commission de suivi.

Elle souhaite également rencontrer des témoins directs, les personnes ou les parties ivoiriennes susceptibles de lui apporter toutes les informations utiles et la coopération nécessaire à l'accomplissement de son mandat.

Créée par le Secrétaire général de l'ONU, à la suite des demandes formulées par le Président de la République de Côte d'Ivoire, le Premier Ministre du Gouvernement de réconciliation nationale, et par le Comité de suivi, la Commission, qui dépend du Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme, doit soumettre ses conclusions au Secrétaire général d'ici à la fin du mois.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.