Pour le Conseil de sécurité, les Chypriotes ont à prendre une décision historique engageant leur avenir

Pour le Conseil de sécurité, les Chypriotes ont à prendre une décision historique engageant leur avenir

Gunter Pleuger
Le Conseil de sécurité attire l'attention sur les ressources financières que les donateurs se sont engagés à fournir dans l'hypothèse d'un résultat favorable des scrutins du 24 avril et rappelle par la même occasion aux Chypriotes qu'ils ont à prendre une décision historique engageant leur avenir.

Les membres du Conseil de sécurité voient dans les engagements pris par les donateurs la preuve de leur volonté de fournir les ressources financières nécessaires à la mise en oeuvre du règlement global de la question de Chypre élaboré par le Secrétaire général, au cas où ce plan serait approuvé lors des scrutins qui auront lieu à Chypre, a déclaré à la presse, au nom des membres du Conseil, l'ambassadeur de l'Allemagne, Gunter Pleuger.

« Les membres du Conseil rappellent que c'est maintenant aux Chypriotes de prendre une décision historique concernant leur avenir lors des référendums du 24 avril », a-t-il ajouté. « Si le plan est approuvé, le Conseil est prêt à prendre d'autres mesures comme prévu dans le plan, y compris en créant une nouvelle opération des Nations Unies afin de concourir à la mise en oeuvre rapide et intégrale de ce plan par toutes les parties. »

Le Conseil s'engage également, dans cette hypothèse, à faire en sorte que les parties remplissent intégralement leurs engagements au titre du règlement.