Kofi Annan déplore le décès d'un Président qui avait réussi à préserver l'unité d'un pays multiethnique

26 février 2004

Le Secrétaire général a exprimé la profonde tristesse que lui inspirait le décès du Président de l'ex-République yougoslave de Macédoine, Boris Trajkovski, rappelant lerôle crucial qu'avait joué le Président Trajkovski pour préserver l'unité de son pays et jeter les bases de la stabilité d'un Etat macédonien multiethnique.

Le Secrétaire général a exprimé la profonde tristesse que lui inspirait le décès du Président de l'ex-République yougoslave de Macédoine, Boris Trajkovski, rappelant le

rôle crucial qu'avait joué le Président Trajkovski pour préserver l'unité de son pays et jeter les bases de la stabilité d'un Etat macédonien multiethnique.

« Véritable européen, Boris Trajkovski a considérablement contribué au développement de la coopération régionale et a conduit son pays vers l'accession à l'Union européenne et à l'OTAN afin d'assurer à son peuple et à toute la région prospérité et stabilité », souligne Kofi Annan dans un communiqué transmis par son porte-parole.

Plus tôt ce matin, le Représentant spécial de l'ONU pour le Kosovo, Harri Holkéri, s'était également dit profondément choqué et triste à l'annonce du décès du Président de la Macédoine, Boris Trajkovski et de ses collaborateurs avec qui il avait déclaré avoir « de très bonnes relations. »

En début de la séance consacrée par le Conseil de sécurité à la situation en Géorgie, le Président du Conseil de sécurité, M. Wang Guangya a également présenté, au nom des membres du Conseil, ses condoléances à la famille de Président Boris Trajkovski, ainsi qu'au Gouvernement et au peuple de l'ex-République yougoslave de Macédoine.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.