L'Envoyé de l'ONU en Afghanistan rencontre les plus hautes instances de l'OTAN à Bruxelles

15 janvier 2004

Le Représentant spécial par intérim de l'ONU en Afghanistan a rencontré hier le Secrétaire général de l'OTAN et a fait le point auprès du Conseil de l'Atlantique Nord, sa principale instance de décision, sur la situation en Afghanistan, notamment en matière de sécurité, un domaine dans lequel il était temps, a-t-il dit, de prendre des mesures plus ambitieuses avec l'appui militaire international approprié.

Au cours de la conférence de presse qui a suivi ces rencontres à laquelle participait le nouveau Secrétaire général de l'OTAN (Organisation du Traité de l'Atlantique Nord), Jaap de Hoop Sheffer, qui a remplacé Lord Robertson en début d'année, Jean Arnault, le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU en Afghanistan a déclaré qu'il était temps de prendre des mesures plus ambitieuses pour rétablir la sécurité dans le pays.

Selon les informations du porte-parole de la Mission de l'ONU à Kaboul, il a indiqué que dans le secteur de la sécurité, en cette période d'inscription électorale et dans la perspective des élections à venir, un appui militaire international pouvait faire la différence.

C'est également vrai dans le domaine du désarmement et du cantonnement des armes lourdes ainsi que l'appui à l'armée et à la police afghane de façon à permettre à l'Etat afghan d'instaurer la primauté du droit dans le pays, a-t-il précisé. Il a également mentionné le soutien à apporter à l'inscription des électeurs et aux futures élections selon des modalités qu'il restait à déterminer.

L'Envoyé de l'ONU a indiqué que la période actuelle était particulièrement excitante car l'adoption d'une nouvelle constitution par la Loya Jirga ouvrait la possibilité d'une nouvelle dynamique du processus de paix.

Les élections à venir constituent une énorme entreprise, a-t-il ajouté tout en exprimant le sentiment qu'il existait le soutien nécessaire dans le pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.