Kofi Annan en visite à Trinité-et-Tobago

2 janvier 2004

Le Secrétaire général de l'ONU et le Premier Ministre de l'île antillaise de Trinité-et-Tobago, ont parlé du développement économique de l'île, de la pandémie du VIH/sida et des problèmes spécifiques aux Caraïbes, lors d'entretiens qui se déroulaient aujourd'hui à Port of Spain.

S'adressant à des reporters à l'issue de la réunion, Kofi Annan a insisté sur le fait qu'il était de toute première importance de lutter contre la stigmatisation attachée à la maladie et à la discrimination qui en découlait. Il a aussi indiqué avoir abordé avec le Premier Ministre Patrick Manning, des questions liées au commerce dans les Caraïbes.

S'adressant par la suite au personnel de l'ONU en poste dans l'île, le Secrétaire général a déclaré que la sécurité du personnel était essentielle et qu'il prenait des mesures pour corriger les faiblesses existant dans le système y compris au niveau de la prise de responsabilité.

« Renforcer les mesures de sécurité, ce n'est pas tant une question d'équipement ou de gardes supplémentaires ou encore de films protecteurs sur les fenêtres, même s'il s'agit là de mesures importantes, que de repenser la façon dont nous opérons », a-t-il ajouté.

Kofi Annan devait également rencontrer aujourd'hui les dirigeants d'un mouvement d'opposition, le United National Congress, les membres de l'Association de l'ONU dans le pays et les responsables des agences qui y opèrent.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.