La mission du Conseil de sécurité en Afghanistan considérée par son chef comme très productive

6 novembre 2003

La délégation du Conseil de sécurité revient d'Afghanistan satisfaite des informations collectées et de ses entretiens avec les chefs de factions à Mazar-e-Sharif qui ont ensuite annoncé publiquement leur soutien au gouvernement du Président Karzai.

Le chef de la délégation du Conseil de sécurité en Afghanistan, l'ambassadeur de l'Allemagne, Günter Pleuger, a indiqué aujourd'hui, lors d'une conférence de presse avant son départ de Kaboul, que ses quinze membres revenaient à New York avec un volume d'informations qu'il n'était possible de collecter qu'en se rendant dans le pays.

« Nous avons compris que, notamment dans le Nord, la loi des armes doit céder le pas à la primauté du droit », a déclaré l'ambassadeur allemand qui a conduit la délégation pendant ces cinq jours de visite.

Tout en soulignant l'importance des progrès réalisés que ce soit dans les domaines politique, économique ou social, M. Pleuger a également insisté sur l'étendue de la tâche qui restait à accomplir, en tout premier lieu en matière de sécurité.

« Il est nécessaire que s'opére un changement de la mentalité politique dans certaines régions d'Afghanistan de telle sorte que ce soit la loyauté envers les institutions qui prévalent sur la loyauté vis-à-vis des chefs de guerre », a-t-il affirmé.

Au nombre des mesures à prendre, il a cité le retrait de toutes les unités militaires de Kaboul et de ses environs. Prévu dans l'annexe 1 de l'Accord de Bonn, ce retrait n'a jamais eu lieu et devient urgent au moment où l'on entre dans la phase sensible de la préparation des élections, a indiqué M. Pleuger.

« Le Conseil attend maintenant avec impatience les discussions sur le projet de constitution et nous espérons que la Loya Jirga sera en mesure de procéder rapidement à son adoption en décembre de telle sorte que les élections puissent bel et bien avoir lieu l'année prochaine », a déclaré l'ambassadeur.

Le compte-rendu de la mission sera présenté mardi prochain au Conseil de sécurité.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.