L´ONU lance officiellement le programme de désarmement en Afghanistan

L´ONU lance officiellement le programme de désarmement en Afghanistan

La Mission de l´ONU en Afghanistan se prépare, demain, à lancer officiellement un programme de désarmement dans la province de Kunduz, au nord de l´Afghanistan.

La phase pilote du programme de désarmement, de démobilisation et de réinsertion (DDR) a commencé en début de semaine a indiqué la Mission d´assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) qui a précisé que, entre le 20 et le 22 octobre, 900 ex-combattants avaient pu être désarmés. Le programme de désarmement a été élaboré par l´Administration de transition afghane, le Gouvernement japonais et la MANUA.

Environ 300 combattants sont désarmés chaque jour dans les unités mobiles de désarmement du Programme « Nouveau départ pour l´Afghanistan » et du Ministère de la défense, a indiqué le Porte-parole de la MANUA, ajoutant que la Commission de vérification régionale avait de son côté commencé à vérifier les noms et les informations concernant chacun des ex-combattants.

« Au cours des entretiens, les ex-combattants ont déclaré qu´ils étaient heureux de retourner à la vie civile et la plupart d´entre eux ont indiqué ne rien savoir faire d´autre que d´être des soldats », a précisé le Porte-parole. « Tous ceux auxquels nous avons parlé souhaitaient le retour à la paix en Afghanistan », a-t-il ajouté.

A l´occasion de l´inauguration d´un séminaire de deux jours sur la sécurité nationale au Ministère des affaires étrangères, Lakhdar Brahimi, le Représentant spécial du Secrétaire général de l´ONU en Afghanistan, a déclaré « ce pays a un gouvernement central qui est reconnu sur l´ensemble du territoire. Le problème est que le gouvernement central ne dispose pas des moyens pour exercer son pouvoir » tout en reconnaissant que la situation était en train de s´améliorer. Au cours d´une autre réunion, hier, à laquelle participaient des dirigeants du pays, celui-ci a rappelé que la communauté internationale soutenait à 100 pour cent leurs efforts pour consolider la paix et la stabilité du paix.

Le Porte-parole de la MANUA a également indiqué que l´inscription des délégués de la Loya Jirga constitutionnelle - l'assemblée traditionnelle afghane qui sera chargée d´élaborer la nouvelle constitution - était terminée dans 26 des 32 provinces de l´Afghanistan.