L´escalade de la violence au Moyen-Orient alarme le Secrétaire général

21 août 2003

Le Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, s´est déclaré profondément préoccupé par l'escalade de violence au Moyen-Orient et a appelé les deux parties à faire preuve de la plus grande retenue et à mettre pleinement en oeuvre la Feuille de route.

« Tout en reconnaissant le droit d'Israël à vivre en sécurité, Israël n'a pas le droit de recourir à des mesures extrajudiciaires, comme cela a été le cas aujourd'hui dans la Bande de Gaza », est-il indiqué dans la déclaration communiquée aujourd´hui par le Porte-parole du Secrétaire général.

Kofi Annan a demandé au « Gouvernement d'Israël à faire preuve de la plus grande retenue et à cesser ses opérations militaires en cours de manière à permettre à l'Autorité palestinienne de prendre le contrôle des groupes extrémistes, afin que la trêve continue ». Il a également exhorté « le Gouvernement d'Abu Mazen à agir rapidement dans ce domaine » et a exprimé « sa vive inquiétude au sujet de la décision du Hamas de rompre la trêve ».

« Le Secrétaire général persiste à croire que le meilleur moyen de parvenir à la sécurité et la stabilité entre les Israéliens et les Palestiniens est le cadre du processus de la Feuille de route

Etablie sous les auspices du « Quatuor » diplomatique - ONU, Etats-Unis, Union européenne et Fédération de Russie -, la Feuille de route a pour objectif de régler de façon définitive le conflit israélo-palestinien d´ici à 2005. Elle comporte des étapes claires et un calendrier précis d´exécution destiné à encourager les mesures réciproques devant être prises par les Israéliens et les Palestiniens dans les domaines politique, sécuritaire, économique et humanitaire.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.