Les Etats-Unis et le Royaume-Uni informent le Conseil de sécurité des efforts déployés par la coalition en Iraq

Les Etats-Unis et le Royaume-Uni informent le Conseil de sécurité des efforts déployés par la coalition en Iraq

Deux jours après l'attentat meurtrier perpétré contre le siège de l'ONU à Bagdad, les membres du Conseil de sécurité se sont réunis ce matin pour entendre l´exposé périodique des représentants des Etats-Unis et du Royaume-Uni sur les efforts déployés par la coalition en Iraq.

Deux jours après l'attentat meurtrier perpétré contre le siège de l'ONU à Bagdad, les membres du Conseil de sécurité se sont réunis ce matin pour entendre l´exposé périodique des représentants des Etats-Unis et du Royaume-Uni sur les efforts déployés par la coalition en Iraq.

Evoquant l´attaque meurtrière de Bagdad, l´Ambassadeur américain John Negroponte et l´Ambassadeur britannique Emyr Jones Parry ont rendu hommage à l´Envoyé de l´ONU en Iraq, Sergio Vieira de Mello, et aux autres victimes qui ont également péri lors de l´attentat. L´attaque s´est produite à un moment critique où l´impact des efforts de la coalition et de la communauté internationale commençait à se faire sentir, a déclaré l´Ambassadeur américain. Face à une telle situation, les membres du Conseil doivent rester unis pour revitaliser la lutte contre le terrorisme et rétablir la stabilité et la sécurité de l´Iraq, a-t-il ajouté.

L´Ambassadeur américain a indiqué au Conseil de sécurité que les forces de la coalition avaient pris des mesures fermes en matière de sécurité. L´objectif de la coalition est de déployer 65 000 policiers iraquiens sur l'ensemble du territoire. Pour le moment, 38 000 policiers iraquiens ont repris leurs fonctions, dont 6 000 à Bagdad. Certains pays, comme le Canada, le Danemark, Singapour et la République de Corée ont déjà fourni des équipements et ont envoyé des formateurs en Iraq. Cependant, la coalition aura besoin du concours d'autres pays pour mettre en place une force de police viable, a précisé l´Ambassadeur Negroponte.

Outre sa contribution au renforcement de la sécurité en Iraq, la coalition s´efforce de participer à la relance de l´économie iraquienne, notamment en mettant en place une banque commerciale en vue de rétablir le système bancaire.

L´Ambassadeur britannique a précisé que, bien que le système de distribution alimentaire ait été restauré, il fallait aller au delà du programme « pétrole contre nourriture ». Celui-ci a également indiqué que des progrès avaient été accomplis dans le domaine de la santé - des campagnes de vaccination contre la variole et la rougeole sont actuellement en cours et l'épidémie de choléra a été endiguée - et de l´éducation avec une distribution de manuels scolaires.

Sur le plan politique, l´Ambassadeur britannique a salué le processus de consultation sur la future constitution lancé par le Conseil de gouvernement et a estimé qu´il était encourageant de voir que les agglomérations iraquiennes sont maintenant dotées d'une structure locale de gouvernement.

Tout en saluant les efforts de la coalition, les membres du Conseil ont insisté sur la nécessité d´assurer une transition politique rapide, selon un calendrier précis, pour permettre aux Iraquiens de retrouver leur souveraineté dans le cadre d´un régime démocratique respectueux des droits de l´homme et des libertés fondamentales. Les membres du Conseil se sont accordés sur la nécessité de prendre d´urgence les mesures qui s´imposent pour garantir la sécurité et la stabilité du pays sans laquelle aucun changement de fond ne sera possible.