Le directeur de la FAO invite les dirigeants africains à développer leur secteur agricole

3 juillet 2003

Soulignant la prise de conscience grandissante du rôle primordial du secteur agricole dans le développement, le chef de la FAO, l'agence de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture, a exhorté les dirigeants africains réunis à Maputo pour le Sommet de l'Union africaine, à accorder une plus grande priorité au secteur agricole et à lui consacrer des ressources adéquates.

L'Afrique utilise seulement 1,6% de l'eau disponible, contre 14% en Asie. Résultat : 3,8% seulement des terres arables sont irrigués en Afrique sub-saharienne, contre 14% en Amérique latine/Caraïbes et 40% en Asie, a souligné Jacques Diouf, Directeur de la FAO, devant l'assemblée des leaders africains.

Elle a besoin d'un programme détaillé et durable basé sur une meilleure gestion de l'eau en agriculture, elle manque d'intrants agricoles modernes, notamment de variétés de semences à haut rendement, d'engrais, de vaccins et de facilités de stockage et de traitement des produits alimentaires a insisté M. Diouf qui a qualifié d'« insuffisantes » dans l'ensemble les infrastructures rurales en Afrique.

Or, a-t-il souligné, l'agriculture fait vivre 70% de la population de l'Afrique et elle est le moteur des économies africaines.

Pour freiner le déclin du secteur agricole en Afrique, M. Diouf a lancé un appel pour une application rapide du Programme détaillé pour le développement de l'agriculture africaine (PDDAA) par les ministres de l'agriculture africains.

Ce programme encourage des initiatives en faveur du secteur agricole s'articulant autour de quatre éléments: investissements pour la gestion de l'eau et des terres; expansion des infrastructures rurales, notamment les routes et le stockage des produits alimentaires; incitations directes à la production et à la productivité et mise en place de filets de sécurité pour les populations vulnérables; soutien à la science et adoption de technologies pour la productivité à long terme.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.