La lutte contre le Sida encore insuffisamment financée, affirme le Programme de l'ONU qui relance la mobilisation

26 juin 2003

Dans un nouveau rapport, le Programme de l'ONU sur le sida estime que 4,7 milliards de dollars seront dépensés pour la lutte contre l'épidémie de sida en 2003 dans les pays à revenus faibles et moyens, soit un montant bien inférieur aux 10,5 milliards de dollars nécessaires chaque année dès 2005 pour combattre efficacement l'épidémie dans ces pays.

Même en tenant compte des derniers engagements pris par les nations américaines et européennes qui se traduiraient par 1,2 milliard de dépenses annuelles supplémentaires d'ici à 2005, le déficit sera encore de 5 milliards de dollars, indique le tout dernier rapport sur le financement mondial de la lutte contre le VIH/Sida, rédigé par le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/Sida (ONUSIDA) à l'occasion de la réunion de son Conseil de Coordination du Programme (CCP) qui a lieu aujourd'hui et demain à Genève."

"Certes le déficit en matière de financement de la lutte contre le sida est à présent à moitié comblé, mais il reste l'autre moitié" souligne Peter Piot, Directeur exécutif de l'ONUSIDA.

"Il importe que les augmentations de fonds annoncées pour 2004 se convertissent en fonds qui atteignent les programmes de prévention et de soins sur le terrain" ajoute Peter Piot dans un communiqué. "Mais il importe davantage encore que les dépenses continuent d'augmenter d'ici à 2005 et au-delà".

D'après ce rapport, les dépenses des gouvernements, des organisations internationales, des fondations et des ONG ont été multipliées par 9 de 1996 à 2002, passant d'un peu moins de 300 millions de dollars à plus de 2,8 milliards de dollars.

Toutefois, selon les estimations de l'ONUSIDA et de l'OMS, il faudra en 2005 plus de 10,5 milliards par an pour un ensemble "élémentaire" de programmes de prévention, de traitement, de soins et d'appui dans les pays à revenus faibles et moyens. Dès 2007, ce montant passera à 15 milliards de dollars.

"Il faut mobiliser rapidement des ressources supplémentaires tant au niveau international que national, si nous voulons atteindre l'objectif de 10,5 milliards de dollars d'ici à 2005", a déclaré Peter Piot.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.