République démocratique du Congo : des combats signalés à Aru, le bilan s'alourdit à Bunia

22 mai 2003

Alors que la Mission de l'ONU en République démocratique du Congo continue à travailler avec les milices rebelles à un plan de cantonnement de leurs troupes dans la région de l'Ituri et que le bilan des personnes tuées pendant les derniers combats à Bunia continue de monter, on signale de nouveaux affrontements dans la région de Aru, au nord du district.

A Bunia où les milices hemas conservent le contrôle de la ville tandis que les bandes rivales lendus sont basées aux abords sud de la ville, le bilan des personnes tuées pendant la dernière vague de violences continue de monter. Plus de 300 cadavres ont été découverts jusqu'à présent dont 32 corps trouvés dans une citerne près de l'ancienne résidence des gouverneurs. L'ONU enquête sur les circonstances de ces morts. Elle s'emploie également à vérifier des informations selon lesquelles des mines terrestres auraient été placées dans la ville.

Par ailleurs, la Mission de l'ONU en République démocratique du Congo (MONUC) multiplie les rencontres avec les chefs des deux factions rivales dans l'objectif d'élaborer un plan de cantonnement de leurs troupes qui doit être discuté avec l'administration transitoire demain.

Peu de changements se sont produits en ce qui concerne les personnes déplacées. Encouragées en cela par la MONUC, quatre cent d'entre elles ont quitté le quartier général de la Mission dans le centre de la vie pour sa base près de l'aéroport. La MONUC aide les organisations humanitaires dans la distribution des secours. Plus de 5 tonnes de nourriture ont été distribuées hier à 1800 familles.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.