L'ONU se félicite de la remise en liberté du principal responsable des droits de l'homme au Congo démocratique

3 septembre 2002

Le chef de la Mission de l'ONU en République démocratique du Congo (MONUC), Amos Namanga Ngongi, s'est félicité de la libération dimanche du ministre congolais aux droits de l'homme, Ntumba Luaba, qui avait été pris en otage jeudi dernier dans la localité de Bunia, dans le nord-est du pays.

Dénonçant une nouvelle fois cet enlèvement comme "inadmissible", M. Nhongi a toutefois exprimé sa préoccupation devant le manque de sécurité dans la région, et invité les autorités locales à s'attaquer à ce problème.

Par ailleurs, la MONUC a annoncé la fin de la période d'entraînement pour un groupe de 54 instructeurs de police, qui devraient prendre leurs nouvelles fonctions prochainement.

Un autre groupe de 54 futurs instructeurs commenceront leur formation le 9 septembre.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.