Kofi Annan demande à la communauté internationale de ne pas oublier les victimes de Tchernobyl

28 avril 2003

A l'occasion de la journée marquant l'anniversaire de la catastrophe, le Secrétaire général de l'ONU a demandé que ne soient pas oubliées les victimes de l'explosion du réacteur nucléaire de Tchernobyl qui s'est produite, il y a 17 ans.

Alors que samedi marquait le dix-septième anniversaire de l'accident qui s'est produit à la centrale nucléaire de Tchernobyl en Ukraine, Kofi Annan a tout spécialement demandé à la communauté internationale qu'elle se souvienne des victimes de Tchernobyl. Il a également lancé un appel aux donateurs pour qu'ils répondent généreusement et montrent ainsi, eux aussi, que "Tchernobyl ne sera jamais oublié".

"Pendant les 17 dernières années, des millions de gens au Bélarus, dans la Fédération de Russie et en Ukraine ont vécu avec le rappel quotidien du moment qui a changé leurs vies à jamais. L'explosion, le 26 avril 1986, du réacteur nucléaire a eu des conséquences à long terme sur leur santé et leur bien-être. L'héritage tragique de Tchernobyl restera avec eux et leurs descendants pour les générations à venir" a fait observer le Secrétaire général dans une déclaration communiquée par son porte-parole.

Kofi Annan a affirmé à nouveau l'engagement du système des Nations Unies aux côtés des organisations non-gouvernementales dans les efforts d'aide aux gouvernements et aux populations des pays affectés.

Au cours de la Douzième conférence internationale sur Tchernobyl qui se tenait la veille à New York, l'ambassadeur de l'Ukraine avait souligné la signification toute particulière de l'engagement de l'ONU dans le renforcement de la coopération internationale visant à minimiser les effets du désastre. "Ce dont ont besoin les victimes de Tchernobyl, c'est d'une aide concrète et non de rhétorique et de beaux projets", a-t-il déclaré, précisant que la plupart des offres d'aide et de secours aux victimes ne s'étaient pas concrétisées.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.