La Commission des droits de l'homme déclare que préserver la paix est une obligation pour chaque Etat

La Commission des droits de l'homme déclare que préserver la paix est une obligation pour chaque Etat

La Commission des droits de l'homme a adopté aujourd'hui neuf résolutions ayant trait à la protection des droits civils et politiques. L'une d'entre elle déclare solennellement que préserver la paix et la promouvoir est une obligation pour chaque Etat.

La Commission a également, au titre d'une autre de ses résolutions, engagé les Etats qui ne l'ont pas encore fait à abolir définitivement la peine de mort et, en attendant, à instituer un moratoire sur les exécutions.

La Commission à laquelle s'était adressé ce matin le Secrétaire général de l'ONU, a également décidé, cet après-midi, de proroger de trois ans le mandat de la Représentante spéciale du Secrétaire général pour la question des défenseurs des droits de l'homme.

Les autres résolutions adoptées aujourd'hui portent notamment sur la promotion d'un ordre international démocratique, la coopération dans le domaine des droits de l'homme et la promotion de la paix.