Une délégation de l'ONU se rend au Congo pour la clôture des travaux de la Commission de pacification de l'Ituri

15 avril 2003

Alors qu'avec la création d'institutions transitoires locales, s'achevait aujourd'hui la mission de la Commission de la Pacification de l'Ituri (CPI), une délégation d'Etats membres de l'ONU accompagnée du représentant du Secrétaire général s'est rendue dans cette région du Nord-Est du Congo pour assurer les participants du soutien de la communauté internationale.

Au cours d'une cérémonie qui marquait la clôture des travaux de la commission, le Représentant spécial du Secrétaire Général de l'ONU pour la République démocratique du Congo (RDC), Amos Namanga Ngongi, a rappelé l'intérêt continu de Kofi Annan, à la situation en Ituri et son engagement ferme à soutenir ce processus jusqu'au bout, indique la Mission de l'ONU au Congo (MONUC). Il a ensuite salué la création des nouvelles institutions transitoires destinées à gérer l'Ituri en attendant la mise en place d'institutions définitives. "La Monuc", a-t-il dit, "est solidaire de votre effort de pacification, et je peux vous assurer de son engagement à travailler avec vous main dans la main".

Le représentant d'Angola, qui faisait partie de la délégation à côté de représentants de la Chine, des Etats-Unis, de France, de Grande-Bretagne, de Russie, d'Angola, du Cameroun, de Guinée et de la Belgique, a, pour sa part, salué la déclaration du président ougandais, Yoweri Musevevi, qui s'est engagé à retirer ses troupes de l'Ituri le 24 avril prochain.

La MONUC indique par ailleurs que les 177 participants de la CPI ont élu à la majorité des voix le Coordinateur principal de l'Organe exécutif intérimaire, M. Emmanuel Leku Apuobo de Mambasa.

La CPI avait été créée le 4 avril dernier avec pour mission de contribuer au retour de l'ordre dans la région, de mettre en place une autorité administrative locale et de s'assurer du retrait des troupes ougandaises du secteur.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.