ECOSOC : un an après Monterey, bilan mitigé pour le financement du développement

ECOSOC : un an après Monterey, bilan mitigé pour le financement du développement

Louise Fréchette
Un an après la Conférence sur le financement du développement de Monterey, les participants à la réunion de haut niveau du Conseil économique et social (ECOSOC) qui vient de s'achever au siège de l'ONU à New York, ont dressé un bilan mitigé des progrès accomplis en matière de financement du développement.

Un an après la Conférence sur le financement du développement de Monterey, les participants à la réunion de haut niveau du Conseil économique et social (ECOSOC) qui vient de s'achever au siège de l'ONU à New York, ont dressé un bilan mitigé des progrès accomplis en matière de financement du développement.

La présence de représentants de l'Organisation mondiale du commerce, de la Banque mondiale et du Fonds monétaire internationale, hier à New York, a toutefois fait espérer au Président du Conseil économique et social, Gert Rosenthal une meilleure coopération de ces organismes avec l'ONU.

Quant à la Vice-Secrétaire générale des Nations Unies, Mme Louise Fréchette, qui s'exprimait au nom de Kofi Annan, elle s'est prononcée en faveur d'une définition claire d'un cadre d'action en vue d'accélérer le développement et d'intensifier la coopération.

Enfin, pour le Président de l'Assemblée générale de l'ONU, M. Jan Kavan, il s'agit pour les Nations Unies de démontrer leur capacité à mobiliser la volonté nécessaire à la mise en oeuvre des engagements pris.