La Commission des droits de l'homme de l'ONU note de nouvelles formes de racisme

26 mars 2003

Intervenant hier à la clôture du débat de la Commission des droits de l'homme de l'ONU sur le racisme, la discrimination raciale et la xénophobie, le Rapporteur spécial sur les formes actuelles de racisme, Doudou Diène, a affirmé que non seulement le racisme persistait, mais qu'il avait pris de nouvelles formes plus subtiles.

Intervenant hier à la clôture du débat de la Commission des droits de l'homme de l'ONU sur le racisme, la discrimination raciale et la xénophobie, le Rapporteur spécial sur les formes actuelles de racisme, Doudou Diène, a affirmé que non seulement le racisme persistait, mais qu'il avait pris de nouvelles formes, souvent des plus subtiles. Il a précisé que la lutte dans ce domaine avait peu de chance d'être gagnée si la communauté internationale ne renforçait pas le dialogue entre les peuples. M. Diène s'est également dit prêt à rédiger un rapport sur l'islamophobie ou l'antisémitisme si la Commission le jugeait nécessaire.

Des représentants de gouvernements et d'organisations non-gouvernementales qui ont participé à ce débat ont souligné que Musulmans, Juifs, travailleurs migrants, et populations autochtones faisaient de plus en plus l'objet de discriminations. Ils ont également été nombreux à avoir jugé insuffisante l'application de la Déclaration et du Programme d'action de la Conférence sur le racisme qui s'est tenue à Durban, en 2001.

La Commission des droits de l'homme poursuivra les travaux de sa 59ème session à Genève jusqu'au 25 avril.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.