Myanmar : le Rapporteur de l'ONU sur les droits de l'homme écourte sa visite après une affaire d'écoute

24 mars 2003

Le Rapporteur spécial de l'ONU sur la situation des droits de l'homme au Myanmar, Paulo Sergio Pinheiro, a décidé d'écourter sa visite de ce pays après avoir découvert, samedi dernier, un micro d'écoute placé sous son bureau alors qu'il s'entretenait avec des prisonniers politiques détenus dans la prison Insein.

M. Pinheiro, qui effectue sa cinquème mission d'enquête sur les droits de l'homme au Myanmar, a informé les autorités de ce pays que cet incident l'a contraint à interrompre sa mission, et exigé que les personnes coopérant avec lui ne soient soumises à "aucune forme d'intimidation, de harcèlement ou de punition".

Avant de quitter le pays aujourd'hui, Pinheiro a également affirmé que les autorités du Myanmar lui avaient fait part de leur "regret" et de leur intention de mener une enquête à ce sujet.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.