Iraq : les Agences humanitaires de l'ONU s'inquiètent de la situation à Bassorah

24 mars 2003

Les Agences humanitaires de l'ONU, qui sont intervenues aujourd'hui en Iraq pour apporter de l'aide aux populations civiles, se sont déclarées particulièrement inquiètes de la situation dans la ville de Bassorah, où le manque d'eau laisse entrevoir le spectre de la maladie pour 1,7 millions d'habitants, notamment pour plus de 100 000 enfants de moins de cinq ans.

Les Agences humanitaires de l'ONU, qui sont intervenues aujourd'hui en Iraq pour apporter de l'aide aux populations civiles, se sont déclarées particulièrement inquiètes de la situation dans la ville de Bassorah, où le manque d'eau laisse entrevoir le spectre de la maladie pour 1,7 millions d'habitants, notamment pour plus de 100 000 enfants de moins de cinq ans.

Selon un responsable du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) stationné à Amman, en Jordanie, "il y a une menace réelle de propagation de maladies, alors que des dizaines de milliers de gens vont devoir s'approvisionner en eau dans des rivières ou autres sources polluées par des eaux usées".

Il a, en outre, indiqué que Bassorah était privé d'eau depuis trois jours du fait de coupures d'électricité répétitives, en précisant que la mauvaise qualité de l'eau causerait des décès dans la population locale, notamment les enfants. En effet, plus de 100 000 enfants de moins de cinq ans seraient menacés non seulement de malnutrition, mais également de diarrhées et de déshydratation.

Dans ces conditions, l'UNICEF a annoncé qu'il étudiait les moyens de fournir une aide d'urgence en eau à Bassorah dès que les conditions le permettront et qu'il s'évertuait également à répondre aux besoins urgents en eau potable des hôpitaux de Bagdad.

Faisant sienne les inquiétudes de l'UNICEF, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a averti que la situation pourrait se détériorer très rapidement en matière de santé. De son côté, le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé avoir entreposé plus de 380 tonnes de nourriture dans la ville iraquienne d'Erbil, en vue de répondre aux problèmes de malnutrition.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.