Le Secrétaire général de l'ONU condamne le coup d'État en République centrafricaine

17 mars 2003

Dans un communiqué publié aujourd'hui, le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a indiqué qu'il avait suivi avec une profonde préoccupation les récents développements de la situation en République centrafricaine. A cette occasion, il a condamné avec vigueur le coup d'État militaire perpétré au cours du week-end ainsi que les violences et pillages qui l'ont accompagné.

Dans un communiqué publié aujourd'hui, le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a indiqué qu'il avait suivi avec une profonde préoccupation les récents développements de la situation en République centrafricaine. A cette occasion, il a condamné avec vigueur le coup d'État militaire perpétré au cours du week-end ainsi que les violences et pillages qui l'ont accompagné.

Il a, par ailleurs, profondément regretté qu'un tel événement survienne au moment où le peuple et le Gouvernement centrafricains s'étaient engagés dans un dialogue national inclusif. M. Annan a appelé, en outre, à la restauration rapide de l'ordre constitutionnel et au respect et à la protection des droits de l'homme et des libertés fondamentales de la population civile.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.