Le responsable aux droits de l'homme de l'ONU déplore l'assassinat du Premier Ministre serbe

14 mars 2003

Se déclarant « choqué et outré », le Haut Commissaire aux droits de l'homme des Nations Unies, Sergio Vieira de Mello, a ajouté sa voix à celle des autres hauts responsables de l'Organisation qui ont condamné l'assassinat du Premier Ministre serbe, M. Zoran Djindjic.

Se déclarant « choqué et outré », le Haut Commissaire aux droits de l'homme des Nations Unies, Sergio Vieira de Mello a ajouté sa voix à celle des autres hauts responsables de l'Organisation qui ont condamné l'assassinat du Premier Ministre serbe, M. Zoran Djindjic.

Cette assassinat, a-t-il affirmé, a constitué également une attaque contre le processus crucial de réformes démocratiques en Serbie-Monténégro.

"J'espère vivement que les autorités et le peuple de Serbie sauront surmonter ce moment difficile et réaffirmer leur engagement en faveur du progrès démocratique, essentiel pour l'avenir de la République et de la région entière » a ajouté M. de Mello.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.