A La Haye, Kofi Annan s'efforce d'aboutir au règlement du dossier chypriote

10 mars 2003

Arrivé hier à La Haye, le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, s'est entretenu ce matin avec les chefs des communautés chypriotes grecque et turque pour essayer d'obtenir leur aval au plan de paix de l'ONU pour Chypre. Un tel accord permettrait à Chypre d'adhérer le mois prochain à l'Union européenne (UE) en tant qu'île réunifiée.

Arrivé hier à La Haye, le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, s'est entretenu ce matin avec les chefs des communautés chypriotes grecque et turque pour tenter d'obtenir leur aval au plan de paix de l'ONU pour Chypre. Un tel accord permettrait à Chypre d'adhérer le mois prochain à l'Union européenne (UE) en tant qu'île réunifiée.

Le 28 février, le Secrétaire général avait invité les chefs des deux communautés, MM. Papadopoulos et Denktash, à le rejoindre à La Haye le 10 mars pour lui communiquer leurs réponses aux propositions de paix révisées du Secrétaire général. En cas d'acceptation des deux parties, ce plan serait soumis à deux référendums séparés et simultanés le 30 mars.

Les consultations entre différentes parties devaient se poursuivre dans l'après-midi.

Par ailleurs, après son arrivée hier, M. Annan a rencontré l'Ambassadeur jordanien à l'ONU, en sa qualité de Président de l'Assemblée des Etats Parties des Statuts de Rome du Tribunal pénal international (TPI). Les deux hommes ont évoqué la session inaugurale du Tribunal prévue demain à La Haye, qui se déroulera en la présence de M. Annan.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.