Malgré certains progrès, les femmes afghanes restent victimes d'actes d'intimidation et de violence

Malgré certains progrès, les femmes afghanes restent victimes d'actes d'intimidation et de violence

Malgré certains progrès obtenus depuis la chute du régime des Taliban, les femmes afghanes font encore l'objet d'actes d'intimidation et de violence, notamment dans les zones rurales où leur situation ne s'est pas améliorée. C'est ce qu'indique un nouveau rapport du Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, rendu public aujourd'hui.

Soulignant que les taux élevés d'analphabétisme des femmes et jeunes filles continuent d'être l'une des principales entraves à leur pleine participation dans la vie de leur pays, le rapport recommande notamment le changement des attitudes sociales et l'abrogation des lois discriminatoires à l'égard des femmes en matière d'emploi, de santé et d'éducation.