L'AIEA déplore la réactivation présumée d'un réacteur nucléaire nord-coréen

27 février 2003

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a déploré ce matin la réactivation présumée du réacteur nucléaire nord-coréen de Nyongbyong, affirmant que cette décision illustrait le mépris de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) pour ses engagements précédents en matière de non-prolifération nucléaire.

Réagissant aux informations publiées par la presse à ce sujet, l'AIEA a publié un communiqué à Vienne où elle se dit "incapable de confirmer cette réactivation" à l'heure actuelle. "Toutefois, si ces informations s'avéraient exactes, l'AIEA déplore que le redémarrage du réacteur se soit fait en l'absence des inspecteurs de l'Agence", dit le communiqué.

L'AIEA a confirmé par ailleurs que, de l'avis des 35 membres de son Conseil des Gouverneurs, l'accord passé avec Pyongyang sur les engagements de la RPDC en matière de non-prolifération nucléaire demeuraient "contraignants et en vigueur".

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.