Hans Blix affirme que de nouvelles lettres en provenance de Bagdad contiennent "certains éléments positifs"

25 février 2003
Hans Blix, président de la CCVINU

Le chef des inspecteurs de l'ONU en Iraq, Hans Blix, a affirmé que de nouvelles lettres reçues de Bagdad contenaient "certains éléments positifs" pour la recherche d'armes de destruction massive, mais estimé qu'elles devaient faire l'objet d'un examen plus approfondi.

Répondant aux journalistes alors qu'il se rendait à la réunion du Collège des Commissaires de la Commission de contrôle, de surveillance et d'inspection de l'ONU (CCVINU), M. Blix a précisé que dans une de ses lettres, l'Iraq indiquait notamment avoir trouvé une bombe contenant du liquide sur l'un de ses sites de destruction d'armes biologiques.

M. Blix tient des consultations depuis deux jours avec ses collègues de la CCVINU sur la teneur du rapport trimestriel qu'il soumettra au Conseil de sécurité le 1er mars. La présentation orale de ce rapport aura lieu au début de la semaine prochaine.

Par ailleurs, les inspecteurs de la CCVINU et de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) (site en anglais) ont continué leur travail de recherche d'armes de destruction massive sur le terrain. Une équipe d'experts biologiques de la CCVINU a notamment visité un site à une centaine de kilomètres au sud-ouest de Bagdad, où les autorités iraquiennes affirment avoir détruit unilatéralement en 1991 des bombes aériennes remplies d'agents biologiques. D'autres inspecteurs de la CCVINU se sont rendus dans plusieurs usines et dans une raffinerie sous-terraine. Pour leur part, les inspecteurs de l'AIEA ont visité une usine et effectué des vérifications de radiation.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.