Hans Blix affirme que les nouveaux points soulevés par Bagdad ne font pas obstacle au retour des inspecteurs de l'ONU en Iraq

15 octobre 2002
Hans Blix s'adresse à la presse

Le chef de la Commission de l'ONU pour le contrôle, la vérification et l'inspection (CCVINU), Hans Blix, a affirmé que les nouveaux points soulevés dans deux lettres récemment adressées par les autorités de Bagdad ne faisaient pas obstacle au retour des inspecteurs de l'ONU en Iraq.

Le chef de la Commission de l'ONU pour le contrôle, la vérification et l'inspection (CCVINU), Hans Blix, a affirmé que les nouveaux points soulevés dans deux lettres récemment adressées par les autorités de Bagdad ne faisaient pas obstacle au retour des inspecteurs de l'ONU en Iraq.

"Il y a encore quelques points à éclaircir, et j'en ai parlé au Conseil de sécurité", a précisé ce matin aux journalistes M. Blix, à l'issue d'une réunion à huis clos avec les membres du Conseil de sécurité.

Le chef de la CCVINU a démenti que les récentes interrogations de Bagdad constituaient un revirement de la position iraquienne d'autoriser le retour des inspecteurs, et affirmé qu'il attendait pour commencer son travail que le Conseil ait délibéré sur l'adoption d'une nouvelle résolution sur l'Iraq.

"On attend maintenant depuis presque quatre ans, on pourra bien attendre un peu la décision du Conseil sur cette question", a-t-il précisé aux journalistes.

Le Conseil de sécurité a prévu un débat public de deux jours, demain et jeudi, consacré à la question de l'Iraq. Ce débat a été réclamé par un groupe de pays appartenant au Mouvement des pays non-alignés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.