Deux plans de désarmement iraquien présentés aujourd'hui au Conseil de sécurité

24 février 2003
L'Ambassadeur allemand, Gunter Pleuger

Le Conseil de sécurité s'est vu proposer aujourd'hui deux plans sur la façon de désarmer l'Iraq. L'un propose l'intensification des inspections de l'ONU dans ce pays, alors que l'autre affirme que l'Iraq n'a pas satisfait a ses obligations prévues dans la résolution 1441 du Conseil de sécurité.

Le Président du Conseil pour février, l'Ambassadeur allemand Gunter Pleuger, a indiqué aux journalistes que pendant ses consultations a huis clos, le Conseil avait reçu un "mémorandum" de la part des délégations française, allemande et russe qui recommande la poursuite des inspections de l'ONU en Iraq, de meme qu'un projet de résolution co-parrainé par l'Espagne le Royaume-Uni et les Etats-Unis qui fait état des "graves conséquences" prévues dans la résolution 1441 si l'Iraq ne se conforme pas aux exigences de désarmement de la communauté internationale.

L'Ambassadeur allemand a précisé que le Conseil reprendrait ses discussions sur la question jeudi, une fois que les délégations auront consulté leurs capitales respectives.

L'Ambassadeur des Etats-Unis, John Negroponte, a affirmé a l'issue de la réunion qu'il était évident que l'Iraq n'avait pas saisi l'occasion de s'engager sur la voie du désarmement, et qu'il continuait a se comporter comme si rien n'était.

Pour sa part, l'Ambassadeur français Jean-Marc de la Sabliere, a estimé qu'il n'y avait aucune raison d'examiner ou d'adopter une nouvelle résolution a l'heure actuelle. "L'heure d'examiner l'option militaire n'a pas encore sonné", a-t-il dit.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.