Le secrétaire général salue l'annonce d'une contribution accrue des Etats-Unis à la lutte contre le sida

29 janvier 2003

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, s'est félicité de l'annonce par le Président américain George W. Bush d'une contribution accrue de son pays à la lutte contre le sida.

Dans un communiqué daté de ce matin, le secrétaire général affirme que la décision du Gouvernement américain d'affecter la somme additionnelle de 10 milliards de dollars à la lutte contre l'épidémie permettrait non seulement de sauver de nouvelles vies, mais aussi d'écarter les menaces à la stabilité que pose ce fléau dans les régions les plus touchées.

M. Annan s'est dit particulièrement satisfait du fait qu'un milliard de dollars serait versé en priorité au Fonds mondial pour la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, créé à l'initiative du Secrétaire général, et qui constitue, de l'avis de M. Annan, un élément essentiel dans la définition des grandes orientations de la lutte contre le VIH/sida.

"Nous savons d'expérience que le succès est possible, aussi bien sur le plan de la prévention que sur celui du traitement et des soins prodigués aux personnes séropositives. Mais trop souvent, c'est le manque de ressources qui a enrayé l'application effective des politiques nationales dans ce domaine. Le Président Bush a confirmé sa conviction que le sida pouvait être vaincu. J'ose espérer que le Congrès américain suivra le Président sur ce plan et débloquera sans délai les sommes nécessaires, compte tenu de l'urgence de la situation", a dit le secrétaire général, invitant les autres pays à suivre l'engagement américain dans ce domaine.

Lors du discours annuel traditionnel de l'Etat de l'Union prononcé hier soir à Washington, le Président américain s'est en effet engagé à affecter 15 milliards de dollars, dont 10 additionnels, sur les cinq prochaines années, à la lutte contre l'épidémie meurtrière du sida.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.