L'ONU: les ressources naturelles des territoires palestiniens sont sévèrement sollicitées

23 janvier 2003

Une étude du Programme de l'ONU pour l'environnement (PNUE) affirme que les ressources naturelles des territoires palestiniens, déjà sévèrement sollicitées par les demandes d'une population nombreuse, éprouvée par des dizaines d'années de conflit, subissent en outre les effets conjugués de la polution de l'eau, du changement climatique, de la désertification et de la dégradation des sols.

Une étude du Programme de l'ONU pour l'environnement (PNUE)(site en anglais) affirme que les ressources naturelles des territoires palestiniens, déjà sévèrement sollicitées par les demandes d'une population nombreuse, éprouvée par des dizaines d'années de conflit, subissent en outre les effets conjugués de la polution de l'eau, du changement climatique, de la désertification et de la dégradation des sols.

L'étude en question sera examinée par les Ministres de l'environnement qui participeront à la 22e réunion du Conseil d'administration du PNUE, qui se déroulera du 3 au 7 février à Nairobi, au Kenya.

Dans l'introduction de l'étude, le directeur du PNUE, Klaus Toepfer, précise que le document doit être placé dans le contexte de la situation de crise qui règne actuellement dans la région, mais que "la coopération en matière d'environnement peut être un facteur dans le processus de paix".

L'étude est fondée sur les conclusions des travaux d'un groupe de huit experts écologiques qui ont visité la région du 1 au 11 octobre dernier.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.