L'AIEA préoccupée par la décision nord-coréenne de retirer le matériel de surveillance du site nucléaire de Nyongbyong.

23 décembre 2002

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a exprimé sa préoccupation devant la décision des autorités de la République démocratique populaire de Corée de retirer tout le matériel de surveillance installé par l'AIEA sur le site nucléaire nord-coréen de Nyongbyong.

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) (site en anglais) a exprimé sa préoccupation devant la décision des autorités de la République démocratique populaire de Corée de retirer tout le matériel de surveillance installé par l'AIEA sur le site nucléaire nord-coréen de Nyongbyong.

Un porte-parole de l'AIEA a affirmé aujourd'hui à Vienne qu'en retirant les scellés apposés par l'Agence, Pyongyong avait clairement l'intention de "réactiver ces installations".

Au cours du weekend déjà, l'AIEA a signalé que les scellés d'un des réacteurs de la centrale avaient été enlevés.

Au cours des dernières semaines, le chef de l'AIEA, Mohamed ElBaradei, avait pourtant demandé aux autorités nord-coréennes de n'entreprendre aucune action unilatérale dans ce domaine, et d'entamer des négociations avec l'Agence sur la meilleure manière de continuer la surveillance des installations nucléaires nord-coréennes, conformément aux dispositions de l'Accord-cadre Etats-Unis-Corée du Nord signé en 1994.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.