Le Procureur déplore la coopération "insuffisante" de Belgrade avec le Tribunal de l'ONU pour l'ex-Yougoslavie

20 décembre 2002

Le Procureur du Tribunal pénal international de l'ONU pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) a déploré aujourd'hui le degré de coopération "insuffisant" des autorités de Belgrade avec les travaux du tribunal.

Le Procureur du Tribunal pénal international de l'ONU pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) a déploré aujourd'hui le degré de coopération "insuffisant" des autorités de Belgrade avec les travaux du tribunal.

A l'occasion d'une conférence de presse à La Haye, Carla del Ponte a rappelé aux autorités yougoslaves l'appel lancé mercredi par le Conseil de sécurité à tous les Etats, "et principalement à la Yougoslavie", pour qu'ils collaborent pleinement avec le TPIY.

Mme. del Ponte a indiqué que son mécontentement était provoqué par le refus du Ministre yougoslave des affaires étrangères et du Président du Conseil national pour la coopération, Goran Svilanovic, de discuter la question de la coopération entre les deux parties.

Le Procureur a par ailleurs révélé qu'elle avait adressé hier une lettre de rappel aux autorités yougoslaves pour que le Président serbe, Milan Milutinovic, soit remis aux autorités du TPIY pour être transféré à La Haye à l'expiration de son mandat.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.