Le Haut Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme affirme que les Etats doivent lutter contre le terrorisme dans le respect des droits de l'homme

Le Haut Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme affirme que les Etats doivent lutter contre le terrorisme dans le respect des droits de l'homme

Sergio Vieira de Mello
Il incombe aux Etats de lutter contre le terrorisme international, mais ce combat doit s'inscrire dans le respect des droits de l'homme. C'est ce qu'a déclaré Sergio Vieira de Mello, Haut Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme, dans un entretien accordé aujourd'hui à la chaîne britannique BBC.

"Les Etats n'ont pas seulement le droit, mais le devoir de se protéger et de protéger leurs populations contre la nouvelle menace du terrorisme", a notamment affirmé M. de Mello, estimant même qu'il comprendrait que certains droits civils et politiques soient suspendus en cas de menace imminente. "Toutefois, le droit à un avocat, les contacts avec les familles et, en fin de compte, le droit de comparaître devant la justice en cas d'accusations portées contre soi sont des droits qu'il n'est pas possible de remettre indéfiniment", a-t-il averti.